Comment obtenir ses justificatifs pour un crédit ?

Les conditions inhérentes à un crédit sont nombreuses. Afin de prouver que vous les respectez toutes, vous devez fournir à votre établissement prêteur un certain nombre de documents attestant de votre situation financière, votre domiciliation et votre identité. En effet, afin de protéger les consommateurs cherchant à obtenir un prêt, la loi oblige les banques à vérifier la solvabilité de leurs clients.

Les justificatifs d’identité

Ce sont certainement les plus simples à se procurer. Il s’agit en effet d’une photocopie recto/verso de votre pièce d’identité (cela peut être votre passeport, votre permis de conduire ou votre carte d’identité). Si vous ne disposez pas de la nationalité française, une carte de résident ou de séjour peut être validée par l’établissement prêteur. L’intérêt de ce justificatif est d’éviter les usurpations d’identité et les fraudes.

Les justificatifs de domicile

 Là encore, plusieurs documents peuvent être utilisés pour justifier votre domiciliation. Vous pouvez utiliser la copie d’une facture de téléphone fixe datant de moins de six mois, une quittance d’électricité ou de gaz. Depuis peu, vous pouvez aussi donner une facture de téléphone portable à condition que ce soit un abonnement à votre adresse. Il existe également des documents obligatoires selon votre situation : un locataire doit donner les trois dernières quittance de loyer, tandis que le propriétaire doit fournir une photocopie de son titre de propriété. Enfin, si vous êtes hébergé chez un tiers, ce dernier doit fournir une déclaration sur l’honneur attestant que vous habitez chez lui, ainsi qu’un justificatif de domicile.

Prouver votre solvabilité

Un dossier solide montre à l’établissement prêteur que vous êtes en mesure de rembourser le crédit qu’il vous accorde. Pour cela, plusieurs documents doivent être fournis : les relevés des comptes bancaires des trois derniers mois, le Relevé d’Identité Bancaire (RIB) et le dernier avis d’imposition. Enfin, un salarié devra se procurer ses trois derniers bulletins de salaire, un retraité fournira son dernier bulletin de retraite, tandis que les professions libérales devront se munir de leur dernière liasse CERFA.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *