Quels montants pour le 3ème pilier en Suisse pour 2021 ?

Se faire assurer en tant que résident en Suisse est une réelle nécessité, et selon votre profil, il se trouve plusieurs options entre lesquelles vous décider. Le 3ème pilier est un des recours possibles pour les salariés et les indépendants. Cette alternative de prévoyance fournit divers avantages sur le plan fiscal, avantages qui vont notamment évoluer en 2021.

Qu’est-ce que le 3ème pilier ?

On parle de 3ème pilier pour évoquer une option se présentant aux salariés et travailleurs indépendants qui occupent un poste lucratif. C’est une solution à envisager si ceux-ci souhaitent bénéficier d’une bonne prévoyance sociale. Le tout est rendu intéressant par la confédération qui donne accès à une déduction d’impôts aux souscrits à cette prévoyance. Une telle déduction va se porter sur les revenus directs générés dans l’année. Le tout est contenu sous un plafond afin de rester dans la limite du raisonnable.

Les spécificités de votre 3ème pilier vont légèrement varier dépendamment du fournisseur du contrat. S’il s’agit d’une compagnie spécialisée dans les assurances, le tout va se présenter comme une couverture sociale basique, avec la possibilité d’inclure des complémentaires, comme pour le décès ou le fait de devenir invalide. Approcher une banque pour un 3ème pilier implique souscrire à une épargne, qui peut se munir d’une prévoyance pour des risques divers.

Des évolutions concernant les plafonds

Le montant maximum de la déduction d’impôts est pensé de manière à subir une réévaluation une fois tous les deux ans. Les plafonds effectifs depuis 2019 sont donc en voie de changements pour l’année fiscale 2021. Les changements pour le montant maximum en 2021 pour ce qui est du 3ème pilier sont les suivants :

  • 6883 francs contre 6826 francs pour les employés sujets au 2ème pilier,
  • 34 416 francs contre 34 128 francs pour les indépendants, non soumis au 2ème pilier.

Les déductions fiscales octroyées par le biais du 3ème pilier ont donc subi une hausse, ce qui est une aubaine pour les souscrits. Ensuite, cela n’est effectif que si la prime va effectivement atteindre le maximum indiqué. Il ne faut pas oublier que les déductions fiscales vont être simplement à la hauteur de la prime dont vous aurez à vous charger.

L’option de l’adaptation automatique des primes

Au moment de la signature de votre contrat avec votre assurance ou votre banque pour le 3ème pilier, cette option entre en ligne de champ. En gros, elle va vous permettre de bénéficier d’un ajustement automatique des primes dont vous aurez à vous charger. Si le tout va changer les dépenses que vous aurez à faire, cela va vous délester d’un quelconque travail à faire en cas d’un changement des plafonds pour le 3ème pilier.

Au cas contraire, la prime que vous aurez à payer va rester la même que le montant fixe qui a été indiqué sur votre contrat. Il est toutefois toujours possible de faire un ajustement de cette prime, et cela par le biais d’un versement supplémentaire. Les démarches pour faire cela ne sont pas compliquées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*