Tout sur le plafond épargne-retraite

À côté de l’assurance-vie, il y a différentes possibilités de préparer son départ à la retraite. Il existe des plans d’épargne adaptés aux besoins et au budget de chacun tels que le PERP ou encore le PERCO. Disponibles auprès des banques partenaires et/ou des gestionnaires de retraite. Il y a nombreux avantages à en tirer. Ils ont pour principale portée de permettre une déduction des revenus imposables des cotisations que vous avez le long de votre vie de jeunesse versées. Cependant, sachez que cette opération est plafonnée par la loi. Voici ce que vous devez savoir sur le plafond épargne-retraite.

Qu’entend-on par plafond épargne-retraite ?

Le concept de « plafond épargne-retraite » désigne la somme limitée qu’un contribuable a le droit de déduire de ses revenus d’activité au titre des cotisations versées au cours d’une année. Il est donc inévitablement possible que la base de vos revenus imposables soit réduite à un taux plus bas et qui ne peut en aucun cas être dépassé. C’est cette base qui servira pour le calcul de votre impôt sur le revenu. Il sera fixé pour les cotisations versées sur le PERP ou Plan d’Épargne-Retraite Populaire, le PERCO ou Plan d’Épargne-Retraite Collectif ou encore sur le compte retraite de type Préfon.

Comment s’en servir et comment est-il consommé ?

Le plafond épargne-retraite, en fonction de vos revenus imposables, comme l’on a cité plus haut, aura pour fonction de limiter la déduction fiscale prévue au titre de toutes vos cotisations d’épargne-retraite. Figurant sur la feuille d’impôt, le plafond épargne-retraite comptera 10% de vos revenus professionnels de l’année dernière. Cette somme ne devra pas dépasser plus de huit fois le plafond de votre Sécurité sociale. Le plafond épargne-retraite peut également faire l’objet d’une utilisation en couple. C’est possible pour un foyer qui est abonné à plusieurs formes de PERP et/ou PERCO. Pour le calcul, c’est le service du Fisc qui le calcule automatiquement chaque année. Si l’année dernière, il a été limité à 38 616 euros, pour cette année, il est monté à 39 228 euros. Bref, les chiffres changent chaque année. Les impôts vont prendre deux références pour le calcul, dont 10% de vos salaires imposables et 10% du PASS. Le chiffre plus important des deux sera retenu et sera enregistré à la fin de votre déclaration d’impôt comme étant votre plafond épargne-retraite.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*